Connecte-toi avec nous

Internationale

Togo / Drame du 31 mai au Lycée de Sessaro-Mazada : L’Etat étroitement aux côtés des victimes, 3 élèves en classe de 6è décédés

Publié

sur

L’émotion est toujours palpable au sein de l’opinion autour des bâtiments scolaires décoiffés et dégradés par de violents vents au Lycée de Sessaro-Mazada (Commune de Sotouboua 2) et ayant entraîné des pertes en vies humaines. L’exécutif prend la mesure de la situation et déroule des actions diligentes.

Des vents violents accompagnés d’une pluie le 31 mai dernier à Sessaro-Mazada (42km, au nord-est de la ville de Sotouboua, dans la Commune de Sotouboua 2) ont engendré de graves dégâts à des bâtiments du Lycée de la localité, avec à la clé 33 blessés et 3 morts (2 décès sur le champ et un 3è plus tard au CHR de Sokodé ce 03 juin).

«Des dispositions urgentes ont été prises pour la rénovation immédiate des infrastructures du Lycée de Sessaro-Mazada», rassure dans un communiqué le ministre Pr Komla D. Kokoroko au sujet de cet accident dans le monde scolaire togolais. «Condoléances, compassion, sympathie et prompte guérison», sont par ailleurs les mots de réconfort adressés par l’Etat aux familles éplorées par l’accident du 31 mai 2021 ou qui trainent encore des blessés.

«Des diligentes dispositions ont été prises par les ministères sectoriels concernés pour apporter un soutien aux familles touchées par ce drame. Pr Kokoroko salue la mobilisation de l’ensemble des services publics à cet effet», indique encore le communiqué officiel sur ce drame.
Quelques heures après les dégâts des intempéries à Sotouboua, le CSSC-Togo (Conseil Supérieur de la Société Civile du Togo) avait lancé «une mobilisation générale pour doter le Lycée de Sessaro-Mazada d’une salle de classe ou à défaut, d’un hangar. Les personnes ou organisations désireuses de contribuer peuvent envoyer leur don par Tmoney au 92 30 24 47 ou par Flooz au 98 47 63 31».

Dans le cadre de la «Feuille de route gouvernementale 2020-2025», le Gouvernement togolais s’est engagé à améliorer sensiblement l’écosystème éducatif dans le monde rural au Togo.

 

Source : alome.com

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com