Connecte-toi avec nous

TIC

Technologie / Un seul clic et la porte s’ouvre aux hackers

Publié

sur

Télétravail, employés connectés… nous voilà toujours plus exposés au hacking et au vol de données. Rappel de conseils via la CyberForce de Post Luxembourg.

À l’heure du télétravail et du monde sans cesse plus connecté, chacun peut être victime de hacking, de vol de données, que ce soit via un sms ou par mail. «Recevoir un lien frauduleux et cliquer peut permettre à un hacker de collecter toutes les données de l’entreprise», alerte Mohamed Ourdane, chef du département CyberForce chez Post Luxembourg.

Analyser les risques des cyberattaques et repérer les failles de sites Internet, c’est la mission de ce département composé d’une centaine de personnes. «On ne vit pas dans un monde de bisounours, on doit essayer de rendre les cyberattaques plus compliquées à réaliser», précise M. Ourdane.

Plus vulnérables en télétravail?

Le risque de piratage est d’autant plus élevé avec le télétravail, recommandé en raison de l’épidémie de coronavirus. «Travailler de chez soi ouvre en effet les frontières de l’entreprise, qui s’externalise puisque les employés travaillent à distance. Il y a en effet plus de risques», admet Mohamed Ourdane. Pour diminuer ce risque, les entreprises ont plusieurs possibilités, selon Post: fournir un ordinateur «cadenassé», ultra-sécurisé à l’employé, ou bien lui permettre de se connecter à distance sur l’ordinateur du bureau.

Le hacking ne se limite pourtant pas au digital, certaines entreprises en sont victimes «à l’ancienne», précise Pierre Zimmer, directeur général adjoint de Post Luxembourg. «Certaines personnes peuvent en effet récupérer des données en s’introduisant dans le bâtiment de la société, en fouillant les poubelles et les imprimantes».

Pierre Zimmer appelle donc à la vigilance de tous et rappelle l’importance de protéger ses données à la maison: «Pour éviter les attaques, il faut choisir un mot de passe fort, différent pour chaque compte, c’est primordial. Il faut également être prudent avec les signatures électroniques, elles doivent être authentifiées, pour ne pas qu’elles soient empruntées».

Source : Lessentiel.lu

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com