Connecte-toi avec nous

Santé

Santé / Pas de purificateurs d’air dans les classes au Luxembourg

Publié

sur

«Une ventilation efficace des locaux scolaires, en particulier où le port de masque n’est pas d’application, peut diminuer le risque d’infection», ont noté les ministres de l’Éducation nationale et de la Santé, Claude Meisch et Paulette Lenert, dans une réponse à la députée CSV, Françoise Hetto, qui s’interrogeait sur la nécessité de prévoir des purificateurs d’air avec l’émergence du variant Delta. Ils ont indiqué que «pour assurer un renouvellement d’air constant et efficace, les systèmes de ventilation mécaniques (VMC centralisés ou décentralisés) à 100% d’air frais sont préconisés».

«L’OMS ne prend en considération les purificateurs d’air mobiles à filtre HEPA et à débit de renouvellement d’air élevé que pour les cas de figure où une aération suffisante des locaux ne peut être garantie», précisant que «les problèmes de maintenance, les risques de manipulations non conformes ainsi que les nuisances sonores occasionnées sont à prendre en considération et font que les filtres HEPA ne se prêtent pas au contexte scolaire».

Et d’ajouter que «les purificateurs d’air employant de l’ozone, des UVC ou l’ionisation de l’air ne sont quant à eux pas recommandés, ceux-ci pouvant mener à la formation de composés chimiques secondaires nocifs pour la santé».

Source : lessentiel.lu

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com