Connecte-toi avec nous

Internationale

France / Le deuxième lycée franco-allemand de France ouvre ses portes à Strasbourg

Publié

sur

En septembre 2021, Strasbourg accueillera un nouveau lycée franco-allemand. Les élèves seront accueillis dès la classe de sixième.

Un deuxième lycée franco-allemand en France va ouvrir à la rentrée de septembre 2021 à Strasbourg, a annoncé ce lundi 25 janvier le ministre de l’Éducation nationale. «Jean-Michel Blanquer a annoncé le lancement d’un deuxième lycée franco-allemand (LFA) en France, 50 ans après la création du LFA de Buc, dans l’académie de Versailles», a indiqué un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, publié à l’issue d’une rencontre entre ministres de l’éducation des Etats régionaux allemands et des recteurs des académies françaises.

«Strasbourg est le lieu idéal»

Ce nouveau cursus doit ouvrir dès la classe de sixième au collège Vauban, dans l’est de Strasbourg, qui compte déjà des sections internationales. «Je me réjouis que notre ville puisse accueillir le deuxième lycée franco-allemand de France dès la rentrée 2021. Ce nouveau cursus permet à des élèves d’étudier en français et en allemand, pour obtenir simultanément les diplômes du baccalauréat et de l’Abitur», a indiqué la maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian.

Avant d’ajouter: «Nous travaillons, avec les autres collectivités territoriales et l’État dans le cadre du contrat triennal, à l’extension de ce cursus franco-allemand, de la petite enfance au lycée, pour approfondir encore les liens entre nos deux systèmes éducatifs. Strasbourg, au cœur du bassin de vie rhénan, est le lieu idéal pour le développement de tels cursus intégrés.»

Des conventions entre les régions françaises et allemandes annoncées

L’Allemagne compte trois lycées franco-allemands, à Sarrebruck, à Fribourg et à Hambourg. Ces établissements, ainsi que celui de Buc délivrent un baccalauréat franco-allemand, reconnu dans les deux pays. Par ailleurs, un accord a été renouvelé concernant l’Abibac «qui permet de délivrer chaque année simultanément le baccalauréat et son équivalent allemand, l’Abitur, à près de 3000 élèves de part et d’autre de la frontière», a indiqué le ministère. Cet accord, qui fait évoluer le diplôme en fonction de la réforme du baccalauréat français, accorde «une place plus grand aux compétences orales et renouvelle les programmes communs d’histoire».

La signature prochaine de conventions entre la région académique Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Bavière, notamment dans le domaine de l’aéronautique, ainsi qu’entre la région académique Auvergne-Rhône-Alpes et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie a également été annoncée.

Source : etudiant.lefigaro

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com