Connecte-toi avec nous

Internationale

Niger / Des individus armés brûlent des fournitures scolaires à Tillabéry

Publié

sur

Le 18 novembre 2021, des membres d’un groupe armé non étatique (GAN) s’étaient rendus dans le village de Gamkala, département de Torodi (région de Tillabéry), où ils ont brûlé des fournitures scolaires après avoir prêché dans la grande mosquée du Village.

Dans une correspondance adressée au Directeur de l’éducation nationale du département de Torodi, l’inspecteur de l’éducation dudit département a informé que des individus membres d’un GAN s’étaient rendus dans le village de Gamkala. « Après avoir prêché dans la grande mosquée du village, ils s’en étaient pris à l’école où ils brûlèrent des cahiers d’élèves avant de se retirer de l’école et du Village », a indiqué l’inspecteur de l’éducation, chef de service, du département de Torodi.

L’incident a conduit « à la fermeture, outre de l’école de Gamkala, mais aussi celle des écoles voisines, notamment : Kogorou koira tégui, Gamkala 2, Banikoubeye, Tiouridi, Daoundou 1, Daoundou 2, Windé gassira, Tondi Karia et Bénéfarey », a avisé l’inspecteur départemental de l’éducation.

Au Niger, plusieurs centaines d’écoles ont fermé en raison de l’insécurité. Les régions de Tillabéry, Tahoua et Diffa sont les plus touchées par ce phénomène privant des milliers d’élèves de leur droit à l’éducation. Selon un communiqué de l’UNICEF, publié le 09 novembre dernier, le nombre d’écoles forcées de fermer en raison de l’insécurité dans les zones touchées par le conflit est passé de 312 à 377 au cours des derniers mois au Niger.

« En 2020, plus de 300 écoles ont été fermées à travers le pays, affectant près de 22 000 enfants », a révélé le même communiqué. Avec des menaces sécuritaires qui s’accentuent davantage, ce nombre risque d’augmenter dans les années à venir.

Source : aniamey

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com