Connecte-toi avec nous

Internationale

Gabon / le Sena et la Conasysed demandent aux parents de garder leurs enfants à la maison

Publié

sur

Plusieurs semaines après la rentrée effective des cours dans les établissements scolaires du Gabon, les enseignants et le ministre de tutelle ne semblent pas en odeur de sainteté. Pour preuve, réunis en assemblée générale conjointe ce samedi 23 octobre 2021, le Syndicat national de l’éducation nationale (Sena) et la Convention nationale des syndicats du système éducatif (Conasysed), ont invité les parents d’élèves « à garder leurs enfants à la maison ».

C’est à l’issue de l’Assemblée générale conjointe Sena et Conasysed tenue ce samedi 23 octobre 2021 que les enseignants affiliés à ces deux puissantes plateformes syndicales du secteur éducatif ont décidé de ne plus s’en laisser compter. En effet, après avoir lâché du lest dans leur mouvement de grève annoncé en observant un service minimum, les grévistes ont finalement opté pour le durcissement de ton. Et ce, du fait que le gouvernement, en l’occurrence le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda est resté sourd à leurs cris d’alerte.

Ainsi, Fridolin Mve Messa et Louis Patrick Mombo, respectivement Secrétaire général du Sena et Délégué général de la Conasysed, ont demandé aux parents d’élèves de « garder leurs enfants à la maison », est-il indiqué dans le communiqué final de ladite assemblée générale dont la copie est parvenue à la rédaction de Gabon Média Time (GMT). Une décision qui ne devrait pas rester sans conséquences puisque les élèves pourraient une fois de plus être abandonnés à leur triste sort dans des salles de classe désertes.

Il convient de préciser que pour les enseignants affiliés à ces plateformes syndicales, cette levée de boucliers est perçue comme la clé de voûte pour le déroulement d’une année scolaire en bonne et due forme. Et ce, d’autant plus que les revendications du Sena et de la Conasysed portent sur l’amélioration des conditions de travail de ceux censés assurer la formation des élites. Pour information, il s’agit entre autres de l’organisation des concours internes d’entrée à L’ENI et à L’ENS, le renforcement du dispositif sanitaire Covid-19 dans les établissements scolaires et la mise en place d’un guichet unique spécial chargé de l’accélération du traitement des situations administratives des agents du secteur Éducation. Vivement un apaisement pour l’intérêt des apprenants.

Source : alibreville

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com