Connecte-toi avec nous

Internationale

France / Alternance : qu’est-ce qu’un contrat d’apprentissage

Publié

sur

Le Dico de l’orientation – Le contrat d’apprentissage rencontre de plus en plus de succès auprès des étudiants, car il permet de mener de front un travail en entreprise, des études gratuites, tout en gagnant de l’argent.

Pour mettre un premier pas dans le monde du travail, les étudiants ont de plus en plus recours au contrat d’apprentissage. Il permet à un jeune de suivre une formation en alternance, durant une période de 6 mois à 3 ans, en vue d’obtenir un diplôme d’État, comme un CAP, un BTS, un BUT, une licence professionnelle ou un master.

Le contrat d’apprentissage s’adresse aux adolescents et adultes de 16 à 29 ans révolus. Les personnes âgées de 30 à 34 ans peuvent aussi y prétendre si elles veulent signer un nouveau contrat pour avoir un niveau d’études supérieur, ou si leur précédent contrat d’apprenti a été rompu pour des raisons indépendantes de leur volonté ou pour inaptitude physique temporaire. Dans le cas où l’individu est handicapé ou sportif de haut niveau, il n’a pas de limite d’âge pour réaliser son contrat d’apprentissage.

Durant leur apprentissage, les étudiants vont alterner des sessions de cours et un travail en entreprise. C’est un modèle idéal pour mettre un premier pas sur le marché de l’emploi, tout en continuant d’apprendre. Et le principal avantage qu’offre l’alternance, c’est que les frais de scolarité sont pris en charge par l’entreprise.

De plus, l’apprenti est rémunéré. Il perçoit une rémunération correspondant à un pourcentage du Smic, en fonction de son âge (16 à 17 ans, 18 à 20 ans, 21 à 25 ans ou plus de 26 ans), et s’il s’agit de sa première, deuxième ou troisième année d’apprentissage.

L’apprenti dispose des mêmes droits que les autres salariés

Il est nécessaire que l’apprenti entre en formation dans les trois mois qui suivent le début de son contrat avec l’entreprise. À noter que la durée du contrat d’apprentissage peut être égale ou inférieure à celle du cycle de formation. Toutefois, il est essentiel que la formation ait une durée minimale correspondant à 25% de la durée totale du contrat.

Comme les autres salariés de l’entreprise, l’apprenti dispose d’un temps de travail de 35 heures par semaine. Il a également droit aux congés payés légaux, soit 5 semaines par an. L’employeur a le droit de décider quand l’apprenti peut poser ses congés. À noter que pour la préparation de ses examens à l’école, l’apprenti a droit à 5 jours supplémentaires ouvrable dans le mois qui précède les épreuves.

Source : etudiant.lefigaro

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com