Connecte-toi avec nous

Emploi des Jeunes

Côte d’Ivoire / Soutien à l’innovation des jeunes en Côte d’Ivoire

Publié

sur

100 000 jeunes entrepreneurs seront dotés de compétences de vie et auront une culture entrepreneuriale et un leadership transformationnel renforcés les prochains jours. L’information a été rendue publique ce lundi 12 juillet 2021, à Abidjan-Plateau lors de la signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique ; le ministère de la Promotion des PME, de l’artisanat et de la transformation du secteur informel ; le ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’apprentissage et le PNUD.

A travers ce protocole d’accord, les parties s’engagent en effet, à travailler ensemble pour mettre en œuvre des actions prioritaires en soutien à l’innovation entrepreneuriale des jeunes hommes et femmes. Dans la pratique, le projet propose un paquet d’interventions en appui au développement de MPME compétitives, fondées sur des modèles d’affaires innovants et des modes de production durable, résilientes aux chocs et créatrices d’emplois et de revenus pour les jeunes hommes et femmes.

D’un budget global de 3 millions de d’Euros/ an (plus de 3,2 milliards de francs CFA), le programme soutiendra au total 5.000 entreprises ivoiriennes, soit 100 000 jeunes hommes et femmes sur une période de 5 ans. A cela, s’ajoute, le fait que le PNUD s’appuiera sur son dispositif d’assistance technique pour mobiliser les expertises nécessaires pour accompagner les structures nationales techniques impliquées dans la mise en œuvre des activités.

Pour Mamadou Touré, le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, ce cadre de coopération s’inscrit dans la droite ligne de la vision du président de la République, Alassane Ouattara qui est de construire, avec les Ivoiriens et pour les Ivoiriens, « une Côte d’Ivoire plus solidaire, une Côte d’Ivoire meilleure ». Il en veut pour preuve, le fait que le deuxième pilier de la Côte d’Ivoire solidaire est basée sur « la création de la richesse » qui selon lui, est source d’emplois. « Le gouvernement ambitionne d’apporter une nouvelle dynamique à l’insertion professionnelle à travers la promotion et l’accompagnement de l’entrepreneuriat des jeunes. », a souligné Mamadou Touré. Qui demeure persuadé que l’entrepreneuriat se présente comme une solution efficace pour stimuler la création d’emplois décents et durables par les jeunes et pour les jeunes.

« La signature du protocole d’accord de ce jour, augure de perspectives meilleures qui permettront, à n’en point douter, de revitaliser l’innovation entrepreneuriale et de renforcer la synergie autour de l’entrepreneuriat des jeunes. », a déclaré Mamadou Touré.

Dans la même veine, le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, Dr N’Guessan Koffi, a salué l’initiative qui vise à renforcer les capacités des femmes et des jeunes entrepreneurs. Il a traduit par la même occasion, l’engagement de son ministère dans la réalisation des objectifs du projet en vue de permette aux élèves des lycées techniques, aux enseignants et formateurs de disposer d’outils appropriés pour exprimer leurs talents.

Félix Anoblé, le ministre de la Promotion des PME, de l’artisanat et de la transformation du secteur informel, a de même, salué l’initiative qui, selon lui, témoigne la volonté du PNUD à accompagner l’Etat de Côte d’Ivoire dans la réduction de la pauvreté.

Faut-il, le rappeler, le PNUD prévoit, dans le cadre de son programme de coopération avec le gouvernement ivoirien (CPD 2021-2025), de soutenir les initiatives favorisant la création d’opportunités socioéconomiques pour les jeunes par l’entreprenariat innovant, avec une attention accordée au relèvement post-Covid et au renforcement des capacités de résilience des entreprises. Ces interventions sont alignées sur trois priorités nationales inscrites dans le PND 2021-2025 que sont : la transformation de l’économie ; le développement du capital humain ; et le renforcement de l’inclusion sociale.

 

Source : Linfodrome.com

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com