Connecte-toi avec nous

Nationale

Côte d’Ivoire / Journée de l’éducation: Les ministres Mariatou Koné et Anne Ouloto rendent hommage aux enseignants ivoiriens

Publié

sur

La ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné et celle de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, Anne Désirée Ouloto étaient à Koumassi, la cité du maire Cissé Ibrahim Bacongo, le 9 octobre 2021.

C’était dans le cadre de la célébration de la 3è édition de la Journée d’hommage aux enseignants ivoiriens organisée par le Réseau des dynamiques institutrices de Côte d’Ivoire (Redici) autour du thème : « Les enseignants au cœur de la relance de l’éducation ». Cette journée s’inscrit dans la dynamique de la Journée mondiale de l’enseignant célébrée le 5 octobre de chaque année.

« Nous sommes réunis pour rendre un hommage aux enseignants. Ces hommes et femmes dont la mission est d’assurer l’éducation, la formation de notre jeunesse. Ces hommes et ces femmes qui, comme des magiciens, permettent aux enfants qui ne savent ni lire, ni écrire de pouvoir le faire. Ces hommes et femmes grâce à qui l’on devient directeur général, ingénieur, médecin, etc. », a indiqué la ministre Mariatou Koné.

Selon elle, la mise en œuvre de « l’école pour tous » dont la base est représentée par l’enseignement primaire et préscolaire, exige un personnel qualifié et engagé.

Mariatou Koné a souligné qu’en dépit du Covid-19 qui a eu un fort impact sur l’école, les enseignantes et enseignants sont restés toujours débout. Aussi, en organisant cette journée, le Redici vient traduire l’engagement du corps enseignant capable de former un corps humain de qualité pour son développement.C’est pourquoi elle a tenu à les féliciter. « Femmes dynamiques bravo, merci d’avoir célébré cette journée », a-t-elle dit. Avant de les inviter à s’investir davantage dans l’organisation des états généraux de l’éducation pour l’avenir de l’école ivoirienne et des enfants.

« Cette journée vise à valoriser l’enseignant. J’ai accepté d’être le haut patron de cette cérémonie par solidarité au ministre Mariatou Koné qui est une femme à la tête de ce département. J’ai toujours dit que nous les femmes, nous devons nous soutenir pour être plus fortes. Je suis ici aussi parce que je suis une enseignante. Pour moi, l’enseignement, c’est le plus beau métier de la vie. Quel que soit ce que je serai dans ma vie, je veux qu’on sache que je suis une enseignante », a affirmé Anne Désirée Ouloto, ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration. Et de poursuivre : « on dit souvent qu’il n’y a pas de mauvais élèves, il n’y a que de bons enseignants ».

Aussi dira-t-elle, « quel que soit l’endroit où vous irez, vous trouverez un enseignant, même dans les zones les plus reculées du pays. Je suis une des vôtres, je suis donc venue vous soutenir ». Avant d’inviter les enseignants au travail.

Tour à tour, les deux ministres ont rendu un hommage à Cissé Bacongo qui, ont-elles dit, a transformé le visage de Koumassi, ainsi qu’à Anne Lemaistre, cheffe du Bureau Unesco en Côte d’Ivoire, partenaire institutionnelle de l’alphabétisation.

 

Source : Fratmat.info

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com