Connecte-toi avec nous

Nationale

Côte d’Ivoire / Budget 2021 : Kandia Camara explique les cinq programmes de son ministère

Publié

sur

Le budget-programmes du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, au titre de l’année 2021, a été présenté mercredi nuit, devant la commission des Affaires Economiques et Financières de l’Assemblée nationale, par la ministre Kandia Camara. Elle avait à ses côtés, le secrétaire d’Etat, chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Brice Kouassi.Kandia Camara a indiqué à l’occasion, que le budget 2021 de son ministère s’élève à 1 011 900 662 454 Fcfa.
Selon elle, ce budget devra permettre d’exécuter aisément, les cinq programmes de son ministère, qui portent sur l’administration Générale, l’enseignement préscolaire et primaire, l’enseignement Secondaire Général, l’alphabétisation et l’éducation non Formelle et l’enseignement Secondaire Technique.
Elle a souligné qu’au niveau de l’administration générale, il s’agira d’organiser les 3 examens à grand tirage (CEPE, BEPC et BAC), l’examen de titularisation (IA et IO), le concours d’accès au CAFOP, le concours du CAP et le concours des ACE pour un coût de 12.889.838.122 Fcfa.
Il s’agira également, de produire les annuaires statistiques du préscolaire, primaire et secondaire général et technique, à hauteur de 40.302.095 Fcfa.
Au niveau de l’enseignement préscolaire et primaire, il faudra acquérir et distribuer 4.925.573 kits scolaires, au coût unitaire moyen de 2.436 Fcfa pour un coût global de 12.000.000.000 Fcfa ; éditer, acquérir et distribuer aux élèves du CE, 2.500.000 manuels scolaires au coût unitaire moyen de 800 Fcfa, pour un coût global de 2.000.000.000 Fcfa ; mettre à la disposition des écoles 2.143 mallettes pédagogiques au coût unitaire moyen de 700.000 Fcfa pour un coût global de 1.500.000.000 Fcfa ; assurer l’approvisionnement des 5 620 cantines scolaires du primaire pour un total de 1 003 551 rationnaires à hauteur de 14.737.683.398 Fcfa.
Au niveau de l’enseignement secondaire général, la ministre compte poursuivre la construction et l’équipement des collèges et lycées à hauteur de 12.700.000.000 Fcfa ; Poursuivre le recrutement des Enseignants pour combler le déficit, assurer l’approvisionnement pour 9.791 rationnaires des cantines et 1 543 pensionnaires des internats du secondaire pour un coût global de 2.617 741 671 Fcfa ; prendre en charge les frais de scolarité des élèves affectés dans les établissements du secondaire général privé à hauteur de 88.137.475.000 Fcfa.
Pour l’alphabétisation et l’éducation non formelle, Kandia Camara compte alphabétiser 3 500 femmes en zone à faible taux de scolarisation dont 3000 femmes en alphabétisation traditionnelle et 500 femmes en alphabétisation numérique, pour un coût de 500.000.000 Fcfa.
Elle veut aussi développer des actions de lutte contre l’analphabétisme et conduire des programmes d’éducation non formelle pour un coût de 59.659.630 Fcfa. Enfin, pour l’Enseignement secondaire technique, elle compte réaliser les activités d’encadrement et d’enseignement dans les lycées techniques pour un coût de 162.915.838 Fcfa ; prendre en charge les frais de scolarité des élèves affectés dans les établissements du secondaire technique privé à hauteur de 8.057.550.000 Fcfa.
En somme, les dépenses se répartissent comme suit : Personnels : 783 234 631 905 soit 77,47% ; Biens et services : 34 529 875 653 soit 3,41% ; Transferts : 144 572 334 559 soit 14,29% et Investissements : 49 563 820 337 soit 4,90%.
Source : MENET-FP

Publicité

NOS PARTENAIRES

Publicité
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com